Home » French Releases » OCO/PACNEWS – DOUANES DU PACIFIQUE – PORTRAITS DE FEMMES “La Reine” des douanes du CNMI PR04/21

OCO/PACNEWS – DOUANES DU PACIFIQUE – PORTRAITS DE FEMMES “La Reine” des douanes du CNMI PR04/21

Apr 1, 2021

Suva, Fiji, le 09 Mars 2021 – Le lieutenant Lareina Camacho fait partie des 32 % de femmes qui travaillent pour le service des douanes du Commonwealth des îles Mariannes du Nord (CNMI) après y être entrée en 2017. Elle est l’assistante spéciale du directeur au département des douanes du CNMI.

Voici son histoire.

En espagnol, “La Reina” signifie la reine. Dans une certaine mesure, Lareina ou “Reina” comme on l’appelle communément joue le rôle d’une reine – elle doit s’assurer que les douanes du CNMI parlent la même “langue”, que tous les agents des douanes comprennent et appliquent les lois et procédures douanières de manière uniforme.

“J’ai rarement une journée typique à la douane de CNMI, et c’est pourquoi il est très gratifiant de relever chaque jour les défis qui se présentent”, déclare Reina.

Ses responsabilités quotidiennes vont de la coordination et du développement de la formation du personnel douanier à la préparation des correspondances, en passant par l’organisation des données, l’élaboration de rapports et de plans stratégiques, et la réponse aux demandes et aux préoccupations des parties prenantes.

“Je fais également office de point de contact ou de responsable de l’information du public et j’aide d’autres agences gouvernementales à répondre aux questions relatives aux douanes.  Avec le début du COVID19 dans le CNMI, je suis également responsable de l’achat et de la distribution des équipements et des fournitures de protection du personnel, ainsi que de la supervision du traitement des demandes, des bons de commande et des contrats.”

Son parcours

Reina a rejoint les douanes du CNMI en décembre et a été promue au rang de lieutenant. Avant de rejoindre les douanes de la CNMI, Reina a été responsable de la branche des pesticides et des réservoirs de stockage du Bureau de la Qualité de l’Environnement et des Côtes pendant plus de dix ans, chargée de superviser les inspections et la conformité des installations réglementées concernant les réservoirs de carburant et l’utilisation, la vente ou l’importation de pesticides.

Auparavant, elle a occupé le poste d’assistante spéciale du président du Northern Marianas College.

Diplômée de l’université de Seattle, dans l’État de Washington, où elle a obtenu une licence en administration publique en 1998, Reina est une véritable fonctionnaire des îles Mariannes du Nord, qui a servi et continue de servir dans diverses organisations privées et publiques.

 “Les styles de leadership varient beaucoup et je travaille mieux lorsqu’on me guide et qu’on me laisse de la souplesse.  Lorsque l’opportunité de travailler pour les douanes s’est présentée, j’étais impatiente de m’engager dans un nouveau domaine, avec de nouveaux défis et de nouveaux réseaux”, dit-elle.

Bien qu’il s’agisse d’un secteur dominé par les hommes, Reina pense que les femmes apportent plus de valeur à l’organisation.

“Collectivement, notre éthique de travail est plus grande.  Les femmes comprennent et appliquent mieux la gestion du temps et sont plus productives afin d’être prises en considération pour les promotions.  Je décrirais mon éthique de travail comme fiable et engageante”, dit-elle.

“Lorsqu’on me demande d’accomplir une tâche, je le fais volontiers.  J’aime mon travail et j’aime être productive.  L’une des valeurs fondamentales des douanes du CNMI est l’intégrité.  J’adhère vraiment à la philosophie qui consiste à faire ce qui est juste, même si personne n’observe.   La responsabilité et l’intégrité sont des vertus que j’espère transmettre à mon fils et à ma fille par mes actions et mes conversations quotidiennes”, ajoute-t-elle.

Reina aide également le directeur à mettre en œuvre des programmes conformes à l’Organisation mondiale des douanes (OMD) ainsi qu’aux programmes de l’Organisation des douanes de l’Océanie (OCO) afin de garantir que les douanes du CNMI se conforment aux normes internationales.

“J’essaie toujours de faciliter le changement au sein de la division afin d’améliorer l’efficacité”, dit-elle.

“Le processus a été lent, mais chaque semaine, nous faisons des progrès.  Les changements comprennent la constitution de fichiers électroniques afin d’établir des bases de données ; l’enregistrement correct des données utiles pour demander des subventions, la mise en œuvre par les agents des objectifs et des leçons tirées des formations.

Depuis le COVID-19, les responsabilités de Reina se sont étendues à la fourniture d’équipements de protection individuelle et d’uniformes pour les agents des douanes du CNMI.

“La charge de travail ou les tâches à elles seules n’ont pas eu d’impact sur ma vie professionnelle, mais plutôt la quasi-élimination des interactions sociales”, dit-elle.

“Les réunions en personne ont considérablement diminué et j’estime que 90 % d’entre elles se déroulent en ligne.  Le port d’un masque au bureau, toute la journée, toute la semaine, n’est pas confortable ; mais nous le faisons parce que nous voulons assurer notre propre sécurité et celle de nos collègues, et c’est également exigé par le Centre de contrôle des maladies des États-Unis.

“Il y a toujours des leçons à tirer de toute expérience et il est important de prendre le temps de réfléchir.  J’aime me demander : “Qu’ai-je accompli aujourd’hui ?”

“C’est ainsi que je trouve un sens et un objectif à ma vie, tant sur le plan personnel que professionnel.”

À la maison, Reina a deux beaux enfants, Reef (6 ans) et Mayumi (4 ans), qui la tiennent également occupée.

Bien qu’elle soit dévouée à son travail au sein de la CNMI Customs, Reina trouve toujours le temps de s’impliquer dans la communauté.

Cette année, elle a été désignée comme parent leader dans l’école de sa fille pour son engagement et sa participation aux activités scolaires.

En tant que candidate, elle est un défenseur de la santé, de la sécurité et du bien-être des enfants et des familles du CNMI.

Au cours de la dernière décennie, Reina a également participé à la Marche des Mariannes contre le cancer, l’événement phare de collecte de fonds de l’Association du Commonwealth contre le cancer.

Elle a occupé divers postes de direction au Rotary Club de Saipan et au 13e Conseil municipal de Saipan et des îles du Nord de 2015 à 2017, et elle a été réélue présidente de la Coalition des Mariannes du Nord contre la violence domestique et sexuelle, une organisation de lutte contre la violence domestique et les agressions sexuelles dont la mission est de faire avancer le mouvement visant à mettre fin à la violence dans le CNMI.

Aspirations futures

“D’ici 2025, j’aspire à ce que les douanes des CNMI rationalisent leur efficacité en réduisant de 50 % l’utilisation du papier, en augmentant le nombre de déclarations et de paiements électroniques et en renforçant leurs capacités en coordonnant un minimum de 120 heures de formation pour chaque agent en ce qui concerne la gestion des risques, les changements de politiques et de réglementations fédérales et étatiques et les droits de propriété intellectuelle.  Entre-temps, je me concentre sur le développement d’une mentalité de croissance, en commençant par les superviseurs, afin de bénéficier de leur soutien et de leur coopération pour garantir que l’ensemble du personnel adhère aux propositions de changement.”

FIN

 Pour plus d’informations ou pour toute question, veuillez contacter le secrétariat ou envoyer un courriel à l’adresse suivante : mediaoco@ocosec.org

Notre programme sur le genre : En 2019, l’OCO a organisé son atelier inaugural de gestion du changement sur l’égalité des sexes, qui a suggéré qu’il devrait y avoir une égalité des sexes sur tous les aspects du programme de travail de l’OCO. Cette suggestion a été approuvée lors de la conférence annuelle de l’OCO de 2020. En 2020, les pays membres de l’OCO ont été encouragés à célébrer la Journée internationale de la femme dans leurs propres administrations et à partager largement leurs activités. Cette année, l’OCO consacre le mois de mars à nos femmes. La série Pacific Women in Customs est une collection d’histoires de femmes qui travaillent dans le domaine des douanes dans leurs différents pays et nous espérons inspirer plus de femmes à rejoindre ce domaine.

Latest News

Share This